le 12 octobre à Angers + CR


caravane-de-solidarite-peuple-grec-12-octobe

COMPTE RENDU

Journal de la caravane bretonne le 12/10

Partis de Bretagne au matin, le camion breton et une voiture accompagnatrice[i] sont arrivés à Angers aux environs de 15h. Une petite heure plus tard, nous avons donné une interview à Radio Campus[ii]. Ensuite, nous nous sommes rendus place du Ralliement où nous attendait une assemblée de Nuit Debout Angers.

De 17 à 19h30, environ 50 personnes ont occupé la place, chanté la chanson « C’est la Grèce » (sur l’air de « sans la nommer » de Georges Moustaki), organisé 3 cercles de débats et d’échanges autour des questions sur la dette grecque, les dispensaires autogérés grecs et sur le budget de l’Etat grec.

De 20h à 23h, Salle de la Cité, a eu lieu la soirée projection-débat avec le film « la tourmente grecque II, chronique d’un coup d’Etat » de Philippe Menut. Cette soirée était coorganisée par ATTAC49, Sudsantésociaux, Nuit Debout, Ensemble !49, le PG49, le NPA 49.

Au vu des réactions de la salle, ce film est certainement un des documents les plus utiles et les mieux faits pour comprendre les enjeux et les mécanismes à l’œuvre en Grèce.

Le débat a été dense et très riche avec notamment le témoignage d’une femme médecin qui a séjourné récemment en Grèce et a rencontré des militants des dispensaires autogérés grecs.

Beaucoup de questionnements aussi sur « que faire ?», « comment agir ? », mais aussi des points de vue sur les luttes aujourd’hui et sur les besoins des dispensaires, leur indépendance et leur place dans la résistance face à la dette insoutenable et à l’austérité.

L’expérience des collectifs, si de fait, elle renoue avec les convois solidaires du mouvement ouvrier avec l’Espagne des années 30, la guerre du Vietnam et celle de Yougoslavie, le Nicaragua et Cuba plus récemment, présente un caractère original quant au mélange du militantisme politique unitaire et de la solidarité internationaliste concrète.

L’ancrage de ces pratiques avec la réalité des luttes sociales en France (syndicats

d’agents hospitaliers, collectifs d’usagers de la santé, réflexions avec la revue Pratique pour une nouvelle approche citoyenne de la médecine, mais aussi luttes aux cotés des migrants, contre la loi-travail, contre l’aéroport de NDDL, etc) est sans aucun doute un atout fort pour être positifs et efficaces face aux interrogations, sans pour autant être donneurs de leçons. Nous offrons seulement au débat une pratique qui permet de toucher un large public, militant ou non. Nous apprenons aussi.

C’est pourquoi, dans nos réponses à plusieurs voix, nous avons incité nos nouveaux amis d’Angers à construire ensemble les prochaines étapes.

Au total, près d’une centaine de personnes différentes ont participé aux 2 évènements. Dans les 2 cas, la générosité envers la caravane a été au rendez vous.

Encore merci à nos amis angevins.

Pour les caravaniers bretons,

Pascal

Prochaine étape le 13 à Poitiers

[i] Au total 7 militants

[ii] Cette interview sera diffusée la semaine prochaine. Dès que nous aurons le lien, nous vous l’envoyons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s