A Narbonne, la solidarité pour la Grèce ne faiblit pas

source
Une collecte en juin s'était déroulée au collège Victor Hugo.
Une collecte en juin s’était déroulée au collège Victor Hugo.

L’action de solidarité débutée en  février en soutien aux Grecs qui aident les réfugiés bloqués en Grèce, continue. Il s’agit de soutenir un peuple lui-même soumis depuis 2011 à une crise sociale majeure imposée par le diktat européen. Malgré cette situation, il continue à accueillir et accompagner au quotidien ces populations réfugiées. Le collectif audois propose, face à ce moment historique majeur, de poursuivre sa mobilisation pour éveiller les consciences et maintenir une chaîne humaine de solidarité autour de plusieurs temps:

1) La collecte solidaire:

Après l’acheminement de la 2ème collecte en juillet, les besoins sont toujours importants de :

– produits d’hygiène pour hommes, femmes, enfants: savons, shampoings, dentifrices et brosses à dents, mousse à raser et rasoirs, brosses et peignes, serviettes hygiéniques, couches pour bébés ainsi que biberons et sucettes…, les besoins sont immenses et permanents pour ces produits de base.

– matériel scolaire et pédagogique : crayons, tailles crayons, cahiers de différentes tailles, stylos qui durent, gommes, feuilles à dessin, tableaux blancs à feutres, etc… et de jeux éducatifs (puzzles, jeux de construction…). Les réfugiés étant bloqués en Grèce depuis les accords honteux du 18/03/16, ceux qui les accompagnent souhaitent favoriser leur éducation et leur formation.

Le collectif poursuit cette collecte qui aura lieu jusqu’en fin d’année 2016 dans les lieux de dépôt à Narbonne suivants:  Collège Victor Hugo, 5 bd boulevard Marcel Sembat, Galerie Blend’art place du forum et Assoc’ épicée 2 quai de Lorraine.

2) La caravane solidaire vers la Grèce édition 2016 : plusieurs collectifs et associations se réunissent pour organiser l’envoi de médicaments et de matériels médicaux en Grèce mi-octobre. Ils seront distribués aux dispensaires sociaux et solidaires grecs auto-gérés par des membres et soignants grecs bénévoles, mis en place pour pallier à la destruction des services médicaux publics. le collectif audois se joint à cette initiative nationale par le biais du collectif « SoliGrecs » de Nîmes pour collecter des médicaments dès aujourd’hui. Les lieux de dépôt sont identiques (cités précédemment). Tous les médicaments que vous avez chez vous inutilisés (y compris boites entamées), dont la date de péremption court à minima jusqu’au 01/01/17, seront récupérés : urgence sanitaire.

3) La soirée d’échanges à l’assoc’épicée le lundi 19/09 à 18h30: Discussions sur le sens et la création du collectif « comment aider ceux qui aident » à Narbonne depuis février 2016 avec un retour sur les actions engagées et les perspectives.

4) La soirée débat et repas partagé sur la situation économique en Grèce et l’accueil des réfugiés le vendredi 23/09 à 18h30: Analyses et échanges autour de la vie quotidienne en Grèce dans un contexte de crise économique et la gestion de près de 56 000 réfugiés qui sont bloqués dans ce pays. Avec la participation de :Georges Athanassakis, membre du groupe de coordination de l’Hôtel City Plaza d’Athènes, lieu d’accueil auto-géré des réfugiés, Vasso Polychronopoulou, journaliste indépendante grecque et Amélie Poinsot, journaliste à Médiapart.

Merci de contacter afin vous inscrire à cette soirée et connaître les modalités d’organisation :Nicole au 06.33.37.38.47 ou par mail aucouturier.nicole@wanadoo.fr, Frédérique au 06.12.95.81.06 ou par mail fredogb@hotmail.fr ou Jean-Michel au 06.10.25.48.48 ou par mail jmmalvis@hotmail.fr . La soirée par un repas partagé (principe de l’auberge espagnole, chacun amène un plat et ses couverts).

5) La projection suivie d’un débat à la MJC de la Tourmente grecque II le jeudi 13/10 à 18h30 en présence du réalisateur Philippe Menut, LA TOURMENTE GRECQUE II, « Chronique d’un coup d’Etat ». Documentaire (75′) en projections-débats. Deuxième volet de l’enquête sur la situation en Grèce et dans la zone euro.

Autour du film : De quoi la « crise » grecque est-elle l’annonciatrice?
Après six mois de négociations, malgré le « non » massif des Grecs au référendum, le gouvernement Syriza a cédé aux injonctions des « institutions » de la zone euro, tout en renonçant à toute annulation ou allègement de sa dette. Comment l’expliquer ? En quoi une alternative était-elle possible ?
Par une enquête précise et claire, le documentaire ouvre le débat sur les perspectives politiques et sur les alternatives démocratiques en Grèce et en Europe. « Je n’ai pas fait un film pour dire ce que je savais ; ce que j’explique, je l’ai compris en tournant le documentaire »  explique Philippe Menut.
La première version du film, actualisé à deux occasions, avait été projetée et débattue plus de 120 fois en France. Les programmations ont été soutenues notamment par Attac, le CADTM, Les Amis du Monde diplomatique, le CAC (collectif pour un audit citoyen de la dette publique), Assemblées citoyennes, Solidarité France Grèce pour la santé, La Ligue des Droits de l’Homme, ACRIMED, Osez Le Féminisme, la CGT, SUD-Solidaires, Parti de Gauche, Ensemble-FdG, PCF, NPA, EE-les Verts, Nouvelle Donne (liste ouverte). Le film a également été programmé à Athènes, Madrid, Liège, Namur, Montréal et Berlin.Ne pas oublier les collectes de produits d’hygiène, matériels scolaires et médicaments lors de votre participation à ces rencontres.

_____

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s